Savez-vous qu’il y a un moyen pour vous en tant que conducteur de trouver un travail supplémentaire ? Bien sûr que oui. Grâce au CACES, vous pouvez quitter votre situation de chômage une bonne fois pour toute. Mais attention, il ne s’agit pas de n’importe quel conducteur. Ce sont plutôt les conducteurs de gros engins. Etant donné que le terme engins peut porter à confusion, nous vous ferons découvrir les types de véhicules concernés par le CACES.

Les types de véhicules concernés par le CACES

Le CACES est un certificat qui reconnait votre compétence en matière de conduite de gros engins. Cela veut dire dans un premier temps qu’une telle formation ne concerne pas toutes les personnes véhiculées. Vous pensez certainement à quelques types de véhicules quand vous entendez le terme gros engins. En réalité, les véhicules enregistrés dans le terme engins sont entre autres les grues mobiles, les grues à tour ou tout autre véhicule de chargement. Mieux, ce terme englobe également tous les engins de chantiers télécommandés ou pas et même les chariots. Il est donc clair que le CACES concerne uniquement les personnes qui savent conduire cette catégorie particulière de véhicule. Mais, ce certificat n’est pas délivré par n’importe qui, mais plutôt par une personne désignée pour la circonstance.

Qui est habileté à délivrer le CACES ?

De la même façon que la formation CACES concerne une catégorie particulière de conducteur, la délivrance de ce certificat ne peut être faite que par des personnes ayant un tel pouvoir. D’abord, vous seriez même tenté de penser que c’est votre employeur qui vous le délivrera, mais il n’en est absolument rien. Il est délivré par des organismes certifiés testeurs CACES. Ces organismes tiennent leurs pouvoirs du Comité Français d’Accréditation (COFRAC). Ce n’est qu’après l’obtention de votre certificat que votre employeur vous aidera à obtenir votre autorisation pour qu’enfin vous puissiez commencer par conduire les engins dont le certificat fait mention.

Ce n’est pas donc n’importe quel conducteur qui peut obtenir le CACES. De plus, celui qui doit délivrer un tel certificat doit être bien habilité.