L’or est une valeur refuge qui permet de sécuriser et de diversifier votre capital. Il est largement connu comme un placement fiable en temps d’instabilité économique et politique. Mais pour réussir son investissement, il est obligatoire de maîtriser certains rouages du système. Le cours de l’or, les facteurs qui modifient le prix, la fiscalité de l’or… sont quelques paramètres que l’investisseur est tenu de maîtriser.

Afin de vous aider à garantir le succès de votre investissement dans l’or, nous avons réuni pour vous 5 conseils dans cet article.

Choisir le bon moment et la bonne stratégie pour investir

vv
Ces dernières années, le coût de l’or a connu une hausse importante. Et les prévisions financières continuent de faire croire que cet investissement est l’un des plus prometteurs à l’avenir. Mais il ne faut pas s’en tenir qu’à ces analyses. L’investissement de l’or doit se faire à des moments déterminés au regard du contexte financier mondial pour rencontrer un succès.

Les périodes de grande stabilité économiques sont les plus avantageuses pour réaliser un achat. Par ailleurs, les périodes de grandes incertitudes enregistrent de fortes demandes d’achat de l’or, ce qui occasionne naturellement la flambée du prix. Ces périodes sont adaptées à la revente.

De plus, l’investisseur doit savoir que la meilleure façon d’investir dans le métal jaune est d’en acheter régulièrement et en de petite quantité. Cette manière d’investir permet de s’adapter au cours de l’or sur le long terme, de protéger son portefeuille contre les variations du prix sur le marché et de limiter les pertes. Mais ou acheter de l’or à Paris 1er 75 001 ? Rendez-vous simplement dans les boutiques spécialisées.

Préférer de l’or physique

Dans quel type d’or faut-il investir ? Voici l’une des plus grandes questions des investisseurs. Achetez de l’or physique qui comprend les barres, les lingots, les pièces et les plaquettes. Notez qu’avant d’être considérés comme des investissements, les lingots, les plaquettes et les barres doivent respecter deux conditions : peser au moins un gramme et présenter une pureté d’au moins 995 millièmes.

Les pièces, quant à elles, doivent être frappées après l’an 1800 et répondre aux exigences de l’article 298 sexdecies A du code général des impôts.

Se renseigner sur la fiscalité de l’or

L’investissement de l’or est exonéré des taxes lors de l’achat. La fiscalité survient donc au moment de la revente. Et deux cas se présentent :

  • Possibilité de justification de l’acquisition d’or : ici, vous devez présenter la facture nominative qui présente la date d’achat et le prix de l’or physique. Et il vous sera prélevé une taxe de 36,2 % sur le bénéfice réalisé après la vente. Cependant, lorsque l’or est un héritage et ne possède pas de fiche nominative, que faut-il faire ? L’opération semble être un peu compliquée à ce niveau. Mais avec une facture, le détenteur peut bénéficier d’un abattement fiscal de 5 % à partir de la troisième année et d’une exonération complète après 22 ans de détention.
  • Impossibilité de la justification de l’acquisition de l’or : sans facture, l’or est soumis à une taxe forfaitaire qu’il y ait de plus-value ou pas après vente.

Conserver le scellé

L’or acheté est remis sous un scellé sur lequel est marqué un numéro de série. En gardant le scellé bien fermé, vous garantissez la qualité, l’authenticité et traçabilité de votre or physique. Ceci permet aussi de protéger votre métal contre les rayures et les chocs. Ainsi, lors de la revente, un examen du métal par un expert n’est plus nécessaire.

Sécuriser son métal en or

bbb
Si votre patrimoine aurifère n’est constitué que de quelques pièces ou plaquettes, vous pouvez le conserver dans un coffre-fort à domicile. Cependant, cette solution ne protège pas contre les cambriolages.

Pour ce faire, lorsque les valeurs détenues sont importantes, optez plutôt pour un coffre-fort externalisé dans une société personnalisée. Cette alternative vous permet de réaliser vos transactions à tout moment, un avantage qu’une banque ne vous offre pas.