Alien-Expedition

Alien Expedition avis

La bande-annonce d’un film est destinée à être vue et à aider à la faire connaître. Ainsi, lorsqu’une société désactive le partage de cette bande-annonce, vous savez que même elle se rend compte qu’il y a un problème. Et c’est ce que j’ai rencontré avec Alien Expedition, (initialement tourné sous le nom de Jurassic Expedition). Je l’ai trouvée sur la chaîne Vimeo de la société, mais le partage a été désactivé. La réaction à ce sujet sur certains sites qui l’avaient pourrait expliquer pourquoi.

Alien Expedition commence par un étrange flashback/montage avant de se lancer dans une partie de jambes en l’air assez agressive et énergique entre le jockey de l’espace Mason (Edward Gusts, Snake Outta Compton, Stained) et le barman Des (Cody Renee Cameron, Girls, Guns And Blood, Verotika). Le pauvre gars a à peine fini que Fen (C.J. Baker) lui dit que le commandant veut les voir.

Pour la petite histoire, Mason est sur le point de mener sa première expédition sur une nouvelle planète. Autant à cause de ce qu’était son père que de ses propres réalisations, mais il va le prendre. Et il présente à Aurora (Whitney Nielsen, Mercy Christmas) son nouvel officier scientifique androïde. Nous la reconnaissons comme la personne qui a les flashbacks du début du film.

Ils prennent une bouchée de dinosaure, excusez-moi, le service de sécurité et s’en vont. La planète semble assez terne, tout en désert et rochers. Jusqu’à ce qu’une étrange lumière flottante attire Fen pour qu’il soit téléporté par un vaisseau inconnu. Après cela, les dinosaures qui semblent posséder une technologie d’occultation de niveau Predator commencent à apparaître littéralement de nulle part. Et d’ailleurs, boire l’eau vous donnera quelque chose de pire que la vengeance de Montezuma.

Expédition Alien 3


Alien Expedition m’a rappelé le film Planète des dinosaures des années 70. Et dans une moindre mesure le Roi des dinosaures des années 50, c’est dire l’ancienneté de l’intrigue de base. Et ce film n’apporte rien de nouveau. Il y a beaucoup d’emprunts à de meilleurs films, comme le grand noir à la vision améliorée (Antuone Torbert, Soul Hunters, Karate Kill), des sandwichs géants et une confrontation tendue à propos du retour à bord d’un membre d’équipage blessé.

Peut-être que si le film avait été une comédie comme le présente la bande annonce “Space Dinosaurs ! Space Guns ! Space METEORS !!”, cela aurait peut-être fonctionné. Au lieu de cela, Alien Expedition n’est qu’une mauvaise tentative de faire un film rétro de style VHS. Avec donc tellement de CGI au lieu de stop motion, ce qui n’est pas vraiment une amélioration. Et ils ne nous disent jamais qui a téléporté Fen, peut-être que c’était destiné à une suite.

Alien Expedition est peut-être bon si vous êtes d’humeur à manger du fromage, mais il n’y a vraiment rien à recommander. Et si vous l’aimez, Automatic Entertainment propose également Jurassic Galaxy et Jurassic City. Et Jurassic Hunt est en cours de production.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *